L'OGC : une vue d'ensemble, un regard indépendant

Notre projet

La revue, organe de presse de l’OGC,  est d’abord régie par la charte éthique de celui-ci.

Son projet, celui de l’OGC,  consiste à

explorer et décrypter

les dimensions politiques, culturelles,  juridiques, économiques et sociales

des criminalités transnationales,

et

les enjeux de leur action

pour l’ensemble des citoyens

 

 beaucoup plus qu’à tenir une chronique complète de leurs méfaits, échecs et succès.

Il s’agit de comprendre leur fonction dans les différentes sociétés sans se laisser fasciner par le spectacle qu’elles savent donner, car elles relèvent pour nous d’une INFORMATION POLITIQUE GÉNÉRALE

CHARTE ETHIQUE DE L’OGC

L’OGC est indépendant, en particulier des Etats et des pouvoirs publics, des partis et mouvements politiques, des entreprises privées et groupes de pression de toute nature.

Il n’accepte aucune instruction ni censure sur le résultat de ses observations et notamment aucune de ses sources de financement.

L’OGC publie ou fournit des informations venant d’informateurs qualifiés et vérifiées par le recoupement de sources identifiées, ainsi que des analyses rigoureuses, aussi objectives que possible, pour favoriser le débat démocratique, sous l’égide d’un Comité Scientifique. Il se donne tous les moyens nécessaires pour observer efficacement et à temps des criminalités mondialisées et très réactives.

L’action de l’OGC a toujours pour but l’intérêt général. Elle s’inscrit dans un partenariat avec les Organisations Non Gouvernementales et les personnes qui oeuvrent pour la défense des droits de l’Homme, civils, économiques et sociaux, la promotion de la démocratie, l’accès de tous aux services essentiels, le développement durable et la paix. Sur les marchés concurrentiels, l’OGC intervient de façon à éviter tout risque de conflit d’intérêt entre les personnes qui font appel à ses prestations sur des problématiques similaires.

L’OGC publie et fournit toutes les informations nécessaires au public qu’il peut trouver en respectant les personnes et sans se substituer aux polices et justices démocratiques.

L’OGC est une entreprise collective, agissant de façon professionnelle, dans laquelle ses membres mettent leurs compétences en commun. Son fonctionnement est démocratique, sa gestion désintéressée, son budget transparent pour tous et ses activités commerciales au service exclusif de son action à but non lucratif. Ses membres mènent leurs activités comme ils l’entendent en dehors de l’OGC, en évitant toute confusion ou incompatibilité avec celui-ci.

Face aux menaces des organisations et des réseaux criminels, l’OGC fait tout ce qui est son pouvoir pour assurer la sécurité de ses membres et de ses informateurs, y compris en gardant le secret sur eux si cela est nécessaire.

Print Friendly

Partenaires

Sondage des lecteurs


Créer des sondages

Inscrivez-vous à La Gazette








Recherche

Approches
Secteurs
Sitemap